Monarchie Parlementaire de Nadür Index du Forum Monarchie Parlementaire de Nadür
Micronation Francophone reconnue par le Micromonde Francophone
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchie Parlementaire de Nadür Index du Forum -> Territoire -> Liaison Nadür - Micromonde -> Ambassades -> Ambassade LED -> Locaux publics
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Horia
Représentant étranger

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2017
Messages: 17
Nouveau Därr (NdR): 17
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 24 Mar - 03:21 (2018)    Sujet du message: Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O) Répondre en citant

Votre État est concerné, information URGENTE !


Azanii a écrit:


Chers confrères,

Le Poliac a touché le fond de l'anomalie ce matin à 10h (heure de Fergan). Les turbulences pendant la descente ont été importantes, rapprochant dangereusement à plusieurs reprises Le Poliac des parois de ce qu’on peut appeler un "puits". La profondeur atteinte a été de 7000 mètres. Sans rentrer dans le rouge les compteurs Leder ont détecté une importante présence de radio-éléments. La température extérieur moyenne a été mesurée à 60°C, ce qui est totalement anormal a une telle profondeur.

L'équipage a pu prendre plusieurs photos de fumeroles responsables de ces remous et de la température extérieure :




La remontée a été aussi périlleuse que la descente, Le Poliac a heurté la paroi du "puits" sans mettre l'équipage en danger mais engendrant de très important dégâts sur les équipements extérieurs. L'équipage a rejoint le Zirii cette après-midi à 15h (heure de Fergan)

Ce qui a provoqué cette fosse a donc presque atteins le cœur volcanique de l'Archipel. Il ne reste certainement que quelques dizaines de mètres pour que le magma rentre en contact avec l'eau de mer. Selon nos géologues si une telle chose se produisait, il pourrait se produire une explosion cataclysmique qui engendrerait un tsunami dévastateur touchant toutes les rives de la Mer du Saraland.

Nous proposons donc la mise en place de capteurs au fond de l'anomalie pour pouvoir détecter les prémices d'une explosion et laisser le temps aux États ayant une façade côtière avec la Mer du Saraland de déclencher une alerte tsunami.

Les États concernés sont :

La Francovie, Les États Fédérés de Mézénas, La République d'Ostaria, La République de Véran, La République de Prya, la République de Nadür, Avaricum, la République Démocatique du Belgoge, Armara (nouvelle Syldavie), et dans une moindre mesure La République de Skotinos (protégée par l'île de Tesakodi) mais pas Aghia Katarina.

Si l'explosion est d'une ampleur catastrophique, l'Empire du Gwangua et le Grand-Duché de Zollernberg pourraient êtes également touchés.

Nous conseillons donc à tout ces États de prendre la menace au sérieux et de mettre dès maintenant des mesures anti-tsunami en place.

La prochaine mission prioritaire de l'OMO sera de positionner des capteurs au fond du puits sur des emplacement précis. Le Poliac étant inutilisable et Le Décan ne pouvant pas atteindre dans des conditions de sécurité maximales cette profondeur, nous demandons aux États de l'Archipel si ils disposent d'un sous-marins pouvant descendre à cette profondeur avant la remise en état du Poliac ?

Les capteurs sous-marins sont déjà en cours d'étude à l'université d'Ebur.

Azanii
Secrétaire Exécutif de l'OMO.

_________________
Ambassadrice permanente de la Ligue Eburnéenne Décanale
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Mar - 03:21 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Horia
Représentant étranger

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2017
Messages: 17
Nouveau Därr (NdR): 17
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 24 Mar - 03:25 (2018)    Sujet du message: Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O) Répondre en citant

Les sondes sismiques ont été placées au fond de l'anomalie en Mer du Saraland, L'OMO conseille de s'équiper d'un système de réceptions des signaux :

Azanii a écrit:



Tant que les balises de surfaces ne dérivent pas trop, nous aurons un signal fort et clair de la situation au fond du "puits" grâce à leurs antennes filaires descendant à plusieurs kilomètres. Le signal est ensuite converti en ondes décamétriques par les balises à une fréquence de 30 MHz qui permets une transmission à longue distance.

Nous pouvons le capter de Fergan, donc pour vous il n'y aura aucun problème. De toute façon nous lancerons une alerte à la moindre activité inquiétante. Ils sont nombreux à vouloir régler définitivement cette menace en faisant s'écrouler le "puits" sur lui même. Je ne sais pas ce qui est le plus dangereux, je ne suis pas géologue...

Une antenne radio sur un point haut et un bon logiciel devrait suffire. L'idéal serait de bénéficier d'un relais satellitaire, mais l'OMO n'en a pas à sa disposition.



Antenne




Signal de trois capteurs captant une activité sismique modérée, traité par le logiciel de l'Université d'Ebur.


Azanii
Secrétaire Exécutif de l'OMO

_________________
Ambassadrice permanente de la Ligue Eburnéenne Décanale
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Horia
Représentant étranger

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2017
Messages: 17
Nouveau Därr (NdR): 17
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 13:29 (2018)    Sujet du message: Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O) Répondre en citant






Le Micromer Explorateur continue sa dérive vers le Sud, les courants marins l'on conduit au large de Prya au dessus d'un fond sous-marin de 100 mètres. L'équipe scientifique a décidé de s'arrêter quelques heures pour tester leurs scaphandres autonomes et étudier la faune et la flore de cette région de l'Archipel.
Pour descendre à cette profondeur en toute sécurité les bouteilles sont remplies d'un mélange d'oxygène, d'azote, d'hélium et d'hydrogène. Les plongeurs étant déjà dans la partie pressurisée du Micromer Explorateur leur retour sera facilité en faisant l'impasse sur plusieurs paliers de décompression. En théorie, ils pourraient descendre à plus de 300 mètres avec leur matériel.




La zone choisie est au bord d'une corniche qui surplombe des fonds de 500 mètres. On devrait donc y observer une faune variée. Jorgor, Guima, Madani Dogbo et Boku Assalé ont quité le Micromer explorateur ce matin en suivant une ligne de vie mise en place à partir du ME. Leur mission consiste principalement à tester le matériel et à prendre des photographie. Rien de très extraordinaire, mais l’intérêt est d'éviter les derniers paliers de décompression. En cas d'incident un caisson hyperbare pouvant accueillir quatre personne est installé à bord du ME :



Caisson hyperbare



Cette plongée a pourtant apportée une grosse surprise, à 90 mètres de profondeur, les plongeurs ont fait une rencontre extraordinaire:




Non ce n'est pas un simple mérou ou autre poisson commun, c'est un cœlacanthe. Les biologistes du ME l'ont confirmé à partir des photos. Ce poisson est théoriquement disparu, il y a bien quelques témoignages de pêcheurs mais qui datent de dizaines d'années et sont forcément imprécis. C'est la première fois que des plongeurs de l'Archipel croise ce poisson très particulier dans son milieu naturel.



Le cœlacanthe fait partie de ces rares animaux qui ont peu évolué morphologiquement, comme le nautile ou la limule. Le cœlacanthe pryan est du genre Latimeria, il appartient à une vaste famille dont quelques membres, habitants des lagunes, ont entrepris de sortir de l'eau il y a 350 millions d'années. Avec ces derniers, ils ont en commun certains caractères comme des nageoires charnues (précurseurs des pattes) et une amorce de poumons. Or, les grandes profondeurs océaniques sont un milieu hyper stable, et le cœlacanthe n'a pas vraiment de prédateur avec ses 2 mètres de long pour 100 kg, et sa cuirasse héritée d'une époque où il y avait des dinosaures marins et des requins géants, il n'a rien à craindre ! Bref ils ont croisé un véritable fossile vivant :




L'OMO conseille aux autorités pryannes de surveiller la pêche dans cette zone ou vit un véritable trésor pour leur micronation. Si les plongeurs du Micromer Explorateur sont tombés sur un spécimen aussi facilement, c'est qu'il existe certainement une population importante dans ce périmètre, peut-être la seule de l'Archipel.

Paganii
Biologiste Marin

_________________
Ambassadrice permanente de la Ligue Eburnéenne Décanale
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:52 (2018)    Sujet du message: Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchie Parlementaire de Nadür Index du Forum -> Territoire -> Liaison Nadür - Micromonde -> Ambassades -> Ambassade LED -> Locaux publics
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com